Luxe moderne : Mode d'emploi

DÉMOCRATISATION DU LUXE  PART I


Avec l'émergence des nouvelles classes fortunées et la globalisation, des études prospectives promettent un bel avenir au marché du luxe. Pourtant de plus en plus apparaît la notion de "démocratisation du luxe". De quoi s'agit-il réellement ? 
Pour essayer d'expliquer ce phénomène de luxe accessible, plusieurs articles vont pouvoir illustrer ce thème. Voici le premier : Les collaborations.


Si je vous demande de citer un géant du prêt-à-porter accessible, vous me répondez : H&M !
Si je vous demande de citer un géant de la chaussure de luxe, vous me répondre : Jimmy Choo !
Et voilà comment on arrive à une collaboration prestigieuse et accessible : Jimmy Choo for H&M !






Alors même si cela signifie :
- Se lever à 6 heures du matin,
- Faire la queue dans le froid pendant 1 heure en attendant l'ouverture du magasin, 
- Courir le plus vite possible quand le rideau se lève pour espérer récupérer une paire d'escarpins en taille 40 parce que les produits sont collectors,
des centaines de jeunes femmes trouvent le courage de se livrer à cette bataille vestimentaire.


Après tout, pourquoi s'en priver ? c'est une occasion pour J.C de se faire connaître par le grand public et pour H&M de valoriser la gamme. Une coup de pub qui satisfait tout le monde. Chaque cliente va donc avoir l'impression de pouvoir se permettre d'acheter des chaussures Jimmy Choo. Oui c'est vrai, c'est toujours plus agréable de prétendre à un certain pouvoir d'achat. 
(Tiens, cette phrase va sûrement m'amener à mon prochain article qui va se pencher sur la nécessité de paraître "riche".)


Et qui dit Jimmy Choo dit la maison de Karl Lagarfield, qui va poster sur Internet des teasers pour annoncer la future collection afin de mettre en haleine les plus fashonistas. Même Sonia Rykiel va se prêter au jeu en présentant sa collection tel un réel défilé de monde version luxe. L'art et la manière de toujours sublimer les choses n'est ce pas ?












------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Nouveau moyen technique de transmettre de l’information, Internet a permis au luxe de s’exprimer pleinement sur sa toile. Magazines de mode en ligne, sites marchands ou encore blogs, le domaine a de moins en moins de secret pour les internautes.

Il est évident que les enseignes qui possèdent aujourd’hui leur site Internet officiel sont plus attractives que les autres. En plus de présenter leur collection et l’historique de leur marque, leur « portail numérique » permet surtout d’attirer de plus en plus d’internautes qui peuvent s’avérer être de nouveaux prospects.  Si en plus le site Internet est marchand, le client potentiel pourra ainsi faire la démarche d’acheter des produits en ligne, reflexe que ces derniers ont de plus en plus.  Le prestige de la marque permettra par ailleurs de rassurer le client concernant le paiement « online ».


www.prada.com

Puis il y a les blogs et les magazines de mode en ligne. Le but premier est ici d’informer, de partager. Une sorte de mode d’emploi, comme un fameux livre jaune «  Luxury for loosers ». Dans ce créneau, tout le monde peut écrire sur le sujet du luxe. Faire ses propres recherches, articles, illustrer, commenter : la curiosité poussée des internautes a permis la naissance de cette immense bibliothèque numérique, rayon « L » pour Luxe.





http://luxe-magazine.com

En bref, cette nouvelle ère du luxe ne peut être que positive et démontre que tout acteur, enseigne comme internaute, partagent une part du gâteau dans un environnement en constante évolution.

1 commentaire: